| Wine&Style | Les nouveaux amateurs de vin

Publié le : 30/08/2018 11:23:29
Catégories : WINE&LIFESTYLE , WINE&STYLE

| Wine&Style | Les nouveaux amateurs de vin



THE NEW DRINKERS

Aujourd’hui, les jeunes urbains veulent pouvoir se faire plaisir en goûtant à un grand vin à tout moment. Une vraie révolution pour le secteur de la restauration.


"Désormais, il n’est plus tabou de commander un grand cru pour le boire en terrasse à 17 h."
Gérard Basset, Meilleur sommelier du monde 2010

C’est une tendance lourde, qu’on observe depuis une vingtaine d’années. Partout dans le monde, la consommation de vin monte en gamme sous l’effet de nouvelles générations plus curieuses et plus exigeantes, qui préfèrent boire moins mais mieux. Une évolution sociétale qui tire profit de l’innovation technologique. « Avant, on réfléchissait à deux fois avant de déboucher une bouteille d’un certain prix pour n’en servir qu’un verre. Aujourd’hui, ce n’est plus un problème car nous savons que nous pourrons la conserver plusieurs jours sans que la qualité du vin s’en trouve altérée », se réjouit Gérard Basset, élu Meilleur sommelier du monde en 2010, patron de l’hôtel-restaurant TerraVina, dans le Sud de l’Angleterre, et consultant pour le groupe Shangri-La Hotels & Resorts.

VIN AU VERRE

De fait, les nouvelles solutions pour le service du vin au verre dotées d’un système de conservation après ouverture répondent aux aspirations de consommateurs de moins en moins complexés. Alors que le prix moyen d’un verre, dans un pays comme la France, était de 3,80 euros en 2014*, Fabrice Moisan, propriétaire du bistrot gastronomique L’Univerre à Bordeaux (France), n’hésite plus à servir des références prestigieuses au verre : « le midi, nous proposons à l’ardoise des verres à 10 ou 12 euros car les nouveaux systèmes de conservation le permettent... et parce que nos clients veulent aussi pouvoir boire de grands vins au verre ! »

NOUVEAUX TEMPS

Conséquence de ce rapport plus libéré au vin, la consommation déborde de plus en plus du temps sacré du repas. « Désormais, il n’est plus tabou de commander un grand cru pour le boire en terrasse à 17 h », observe Gérard Basset, qui souligne ainsi l’extension du domaine du vin à de nouveaux temps de consommation, comme l’afterwork ou la soirée. Une tendance dont témoigne le succès des bars à vin à Londres, Paris, New York, Berlin ou ailleurs, ouverts de l’après-midi à tard dans la nuit.

* Enquête « Le vin et vous au restaurant », Bettane & Desseauve, avril 2014.

Tendance art de vivre - Le vin au verre dans la restauration

Wine Bar 2.0

> EN SAVOIR PLUS SUR LA GAMME WINE BAR

photo Studio Guy Renaux

> LIRE LES AUTRES ARTICLES

Laissez un commentaire
comments powered by Disqus